Bitter Virgin

Et hop, un nouvel article. Oui, encore de la tranche de vie. Oui, encore un truc de gonzesse où il n’y a ni action, ni sang, ni kamehameha. Oui ! Mais cet série courte n’en reste pas moins, sous ses aspects de Shojo manqué, un Josei voir un Seinen, tout ce qu’il y a de plus passionnant et touchant.

Titre VO: ビターバージン [Bitter Virgin]
Titre VF: Bitter Virgin
Dessin et Scénario : KUSUNOKI Kei
Editeur VF : Ki-oon
Genres : Tranche de vie, Lycée, Romance
Série Terminée (4 volumes)

Synopsis :
Daisuke Suwa est un lycée normal, un peu beau gosse (pour sa petite ville). Son but dans la vie ? Batifoler avec le plus de fille possible durant sa période de lycée et en profiter avant de partir à la Fac sur la capitale. Il aime les filles dynamiques et entreprenantes. C’est donc naturellement qu’il fait l’impasse sur Hinako Aikawa, fille calme, voir effacée, qui semble éviter tout contact avec les hommes.
C’est cependant, par un concours de circonstance, qu’il va découvrir à son insu, le lourd secret de sa camarade de classe.

Mon avis :
Ce manga, sous ses airs de faux shojo, traite d’un sujet très sensible et lourd, tout au long des chapitres. Je ne veux pas vous spoiler et ça va être dur de m’exprimer, mais il y a une sorte de pureté qui se dégage des sentiments des principaux protagonistes. Quelques chose de mignon, de sensible, qui devrait vous toucher si vous avez un peu de coeur (et pourtant, on se demande parfois où se trouve le mien). J’ai tellement aimé ce manga que j’ai forcé ma mère à le lire (bon, apparemment elle a moyennement aimé le sens de lecture des cases).
Coté dessin, l’oeuvre est relativement inégale. Tantôt sublime, tantôt bâclé (sur certaines petites cases) l’ensemble reste tout de même fort correct. Les yeux sont très expressif et les traits renforcent le caractère de l’oeuvre.

C’est le seul manga que j’ai fini par lire en Scan par impatience de la suite (bah oui, attendre le prochain volume français alors qu’il est déjà fini au japon, c’est parfois dur, surtout quand on est à fond derrière le héros) et pour 4 volumes, je ne peux que vous dire de courir les acheter.

Je tiens à préciser que ce Bitter Virgin trône fièrement sur la 3ème marche de mon podium manga.
Le tome 1 et 3 sont classé respectivement Coups de Coeur et le Top Rédaction de Manga-news

« Une romance atypique, contée avec pudeur et justesse qui aborde de front certains tabous de la société nippone servie par un graphisme expressif et une mise en scène originale… »

Wib. 10/01/2012

N'hésitez pas à partager ce post s'il vous à plu et/ou laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

css.php