Thermae Romae


Sam-san a encore frappé : à cause de lui je me retrouve avec, non pas UN mais DEUX mangas en mains qui ne m’attiraient pourtant pas. Thermae Romae… Un manga qui parle de Rome Antique et de Therme… Mouais, pas très motivant. Et pourtant….

Titre VO: テルマエ・ロマエ [Terumae Romae]
Titre VF: Thermae Romae
Dessin et Scénario : YAMAZAKI Mari
Editeur VF : Sakka [Casterman]
Genres : Historique, Fantastique
Série en Cours (2 volumes) // En cours au Japon (4 volumes) la série se terminerait en 6 volumes.

Synopsis :
La Rome antique. En 128, Lucius Modestus est un architecte spécialisé dans les Therme qui peine à se renouveler. Récemment licencié, il décide de se détendre dans une Therme où il est subitement transporté à l’autre bout du monde : Au Japon de l’an 2009. Ici il va y découvrir une nouvelle culture avec ses propre traditions, moeurs et inventions ; qu’il va réussir à adapté à son époque.
« Et si le Japon moderne avait influencé la Rome antique ? » 

Mon avis :
L’histoire est un peu longue à se mettre en place, mais rapidement on se rend compte que c’est plus un manga « épisode » : à chaque chapitre, Lucius est confronté à un problème qu’il va réussir à éclaircir en se téléportant à notre époque. Si cet construction a tendance à m’ennuyer rapidement, Il faut bien avouer que c’est l’un des seuls (LE seul ?) point négatif de cette série.
Les mises scène et réactions de notre héros sont plutôt drôle et on se surprend à s’intéresser aux bains (alors que je n’en suis pas trop adepte).
Les dessins sont dans un style manga/réaliste (c’est plus réaliste qu’un manga, mais ça reste un manga) et, première peut-etre pour un MANGA : Les japonais ont les yeux bridé (oui, car généralement les seuls bridé dans les mangas sont les étrangers).
Entre chaque chapitre, l’auteure nous explique que ce manga réuni ses 2 passions : l’histoire et la Rome Antique ainsi que les bains/onsen.
En effet, Yamazaki Mari respect relativement bien l’Histoire. Et si vous êtes une quiche comme moi, des petites notes sont là pour vous aider à vous y repérer.

C’est le premier manga Sakka que j’achète et je dois dire que la qualité est au rendez-vous. Casterman a clairement voulu marqué le coup sur cet série qui, même si elle a énormément bien marché au japon, pourrai ne pas plaire aux principaux fans de manga (j’entends la majorité : Les fans de shonen, type Naruto/Bleach/One Piece)

Pour conclure : Je me suis laissé convaincre par Sam et le coté décalé entre le « sérieux » historique du manga et le coté « décalé » d’un Romain en plein Japon contemporain, et je ne le regrette pas. De plus, si les sources sont vrai, la série ne fera que 6 tomes ; ce qui est assez pour prendre du plaisir, et assez peu pour éviter de tourner trop en rond et finir par s’ennuyer. Je recommande donc cette série :)

Un animé et un film live est sortie.
Ce manga s’est vendu à 3 millions d’exemplaires et à remporté le prix Osamu Tezuka et le Grand Prix du Manga au Japon en 2010

Wib. 27/03/2012

N'hésitez pas à partager ce post s'il vous à plu et/ou laisser un commentaire.

3 Responses to Thermae Romae

  1. Merci pour cette découverte.
    Un manga qui a l’air assez originale dans sont histoire. Ca me tenterais bien de lire le premier volume.

  2. A noter que la fin du volume 2 laisse entendre que la suite du récit aura tout de même une trame scénaristique un peu plus construite, en introduisant un élément axant, avec une intrigue linéaire naissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

css.php